Actualités

L’hippodrome d’Angers investit et innove pour séduire le grand public et chouchouter les parieurs.

L’hippodrome d’Angers investit et innove pour séduire le grand public et chouchouter les parieurs.

« On est passé de la préhistoire au XXIe siècle ! » François Saint-André, le président de la société des courses d’Angers, s’amuse à grossir volontairement le trait : de mémoire de turfiste, l’hippodrome d’Angers-Ecouflant n’a jamais accueilli de courses de mammouths… Mais il est vrai qu’une page vient de se tourner avec cet investissement de 430 000 € qui offre un tout nouveau visage, beaucoup plus moderne, aux équipements du champ de courses (1).

« C’est simple : on a voulu remettre le client au cœur de nos préoccupations », résume François Saint-André. Le client en question, c’est autant le turfiste chevronné que la famille qui met pour la première fois les pieds à l’hippodrome. Même si leurs attentes sont différentes, tous devraient être désormais comblés.

Un parcours pour prendre par la main le visiteur néophyte

L’aspect le plus spectaculaire du changement se trouve dans le hall du premier étage, derrière les rangées de sièges qui permettent de suivre confortablement les courses à l’abri d’une grande façade vitrée. Complètement réaménagé, cet espace accueille le grand « bar des cracks », de nombreux guichets et des bornes pour jouer, des chaises, des fauteuils, des tables, un coin lounge ouvert à tous et 30 grands écrans vidéo (20 autres ont été installés dans le restaurant qui se trouve à l’étage au-dessus).

Rien à voir avec l’ancien hall des parieurs qui se trouvait en dessous, à l’arrière du bâtiment, sans aucune visibilité sur l’extérieur. Il a suffi de monter d’un étage pour tout changer. Tout en s’appuyant sur les conseils de spécialistes, François Saint-André a aussi suivi le « simple bon sens ».

Le bon sens a également été de mise quand il a fallu réfléchir à des idées pour séduire le public des néophytes. Un vrai « parcours du visiteur » a été mis en place, avec des panneaux qui expliquent comment tout cela fonctionne : à quoi sert le rond de présentation ? Comment se passe la pesée des jockeys ? Comment fait-on pour parier ? etc.

Pour répondre à cette dernière question, des professionnels du PMU et du PMH sont désormais présents les jours de courses, et donnent plein de bons conseils aux nouveaux parieurs. François Gautier, le nouveau responsable de l’hippodrome, souligne : « On a besoin de montrer, d’expliquer les choses pour que le monde des courses hippiques ne soit pas réservé à un certain microcosme ».

Une première en France

La société des courses d’Angers ne manque pas d’idées pour faire bouger les choses. Elle associe ainsi à chaque journée un bar PMU de la région qui peut inviter ses meilleurs clients. Elle propose gratuitement aux visiteurs de monter dans un Renault Trafic aménagé pour suivre une course de l’intérieur, les commentaires étant assurés par le conducteur, Gérard Sautejeau, qui sait faire partager sa passion. Elle installe des structures gonflables pour amuser les enfants. Elle prépare l’installation d’une nouvelle caméra qui filmera le rond de présentation dont les images seront transmises en direct sur les écrans géants du hall des parieurs.

L’hippodrome d’Angers fait ainsi figure de poisson pilote dans le monde des courses. « Angers est le premier hippodrome en France à être doté d’un tel espace dédié aux turfistes » explique dans Paris Turf Franck-Philippe Rafalovic, chef du département travaux du Trot, qui annonce que Laval, Vincennes et Auteuil vont reproduire ce schéma.

En attendant, sept journées de courses sont programmées à Angers-Ecouflant d’ici à la fin de l’année. Autant de possibilités de goûter au grand changement d’ère qui doit donner un nouveau souffle à l’hippodrome.

(1) 210 000 € investis par l’hippodrome, plus une aide de 90 000 € venant de la Région et d’Angers Loire Métropole, et 130 000 € de la Fédération nationale des courses hippiques.

Le chiffre

6 euros : C’est le prix de l’entrée à l’hippodrome (pour les plus de 18 ans) avec un bon de jeu de 2 € offert.

Les prochaines courses auront lieu les vendredi 25 octobre, lundi 11, mercredi 13, jeudi 21, dimanche 24 novembre, dimanche 1er et samedi 14 décembre.

(article paru dans les colonnes du Courrier de l'Ouest)